Samedi 18 juin: Le Mont-Ventoux


POUR VOIR LES PHOTOS CLIQUEZ ICI


Le résumé

Nous voilà parti pour la traditionnelle sortie annuelle du Ventoux que nous grimperons une fois n'est pas coutume par Sault, le versant le moins difficile. Mais bon ça reste le Ventoux avec un final pas évident !

Quelques incertitudes sur la météo pousseront certains à reporter le rendez-vous avec le Mont Chauve, nous serons 18 au lieu de 26. Il faut avouer qu'au petit matin les routes étaient bien humides et il pleuvait encore au sommet du Ventoux vu les nuages qui s'y accrochaient...

Les troupes se préparent

Après deux kilomètres, nous prenons le café à Caromb dans une ambiance toujours aussi conviviale en dépit du temps grisâtre.

Nous repartons sous les nuages en direction de Mormoiron ou nous attend la première bosse que nous grimpons tous ensemble. 

Le début de la sortie, nous approchons des gorges de la Nesque

Puis direction Villes-sur-Auzon et les magnifiques gorges de la Nesque. Le soleil fait son apparition, ce qui sublime encore plus le site ! 

Les paysages des gorges de la Nesque

Dans l'euphorie, un rugissant au gros appétit tentera même une échappée solitaire pour  prendre les points du meilleur grimpeur mais l'analyse du profil était approximative, il ne restait pas un virage mais 2 kilomètres ! Par risque de graves représailles nous ne citerons pas son nom mais on peut juste préciser que ses initiales sont A.B., qu'il a un look (je parle de son vélo, pas de son style !) et un "léger" accent du Sud-Ouest...

Le final des gorges avec le Ventoux en arrière plan, sublime !!

Nous voilà donc au sommet de la Nesque où nous profitons quelques instants des paysages ensoleillés.

Un site qui vaut vraiment le détour... (merci à Thomas pour cette très belle photo)

Après la courte descente vers Sault il est temps d'attaquer le Ventoux dont la première partie jusqu'au chalet Reynard est roulante, ce qui poussera certains à partir vite... Chacun monte à son rythme alors que le ciel se couvre à nouveau sans être ultra menaçant non plus. Par contre il n'y a pas de vent, ce qui n'est pas plus mal pour aborder les derniers kilomètres à découvert.

Quelques gouttes font leur apparition dans les deux derniers kilomètres mais pas au sommet, pas de quoi faire peur à un rugissant !
Regroupement général au sommet ou la photo de groupe se fera en plusieurs fois, le froid ayant poussé certains à vite redescendre vers le chalet Reynard. Pas de gros écarts en haut, ce qui prouve une certaine homogénéité et la bonne forme du groupe ! (Entre 1h15 et 1h50 de montée).

Le groupe au sommet

Nous nous habillons comme nous pouvons, Christophe pique une couverture de survie aux hollandais qui étaient des centaines et avaient organisé une montée chronométrée du Ventoux, Patrice enfile discrètement (enfin c'est ce qu'il pensait !) un sac-poubelle sous ses vêtements pour essayer de couper le vent, un autre enfile un vieux k-way jaune fluo beaucoup trop grand qui fera l'objet de railleries de la part de ses camarades... La photo parle d'elle même.
Résultats des courses : nous avons quand même tous froid dans la descente où nous tremblons et sommes contents d'arriver en bas dans la chaleur.

Il ne nous reste plus que le petit col de la Madeleine que nous grimpons sous quelques gouttes de pluie avant d'arriver au restaurant.

Nous mangerons à l'intérieur (une averse assez impressionnante fait son apparition) dans une ambiance à la franche rigolade.

Le déjeuner tant attendu

Encore une bien belle journée !

Fabien


Le parcours

Pour voir le parcours sur openrunner cliquez ici

Les 18 participants

Cathy, Isa, Alain B., Alex, Brice, Cédric, Christophe, Didier E., Eric A., Fabien, François B., Jean-Pierre B., Lionel, Patrice, Pierre P., Régis, Sébastien et Thomas

Le groupe dans la Nesque (Eric est caché sur la photo)