La Grande Sortie Spéciale annuelle en Provence Val d'Azur (25-27 juin 2010)


Pour ce grand week-end organisé cette année dans les Alpes du Sud, nous avons enfin trouvé le soleil & la chaleur.
 
Les parcours donnent la part belle à la moyenne montagne dans le Pays de Provence - Val d'Azur, c'est à dire la vallée d'Entrevaux qui se situe entre le Verdon à l'Ouest et le Mercantour au Nord-Est ; au Nord de Cannes. Puget-Théniers, bourg médiéval et moderne, est le point de départ des parcours et se situe à environ 2h30 d'Aix-en-Provence.

 

Puget-Thénier et le Var, vu de la route du col St Raphël
                                            

Le parcours du samedi (150km/2650m) :

C'est le plus long parcours de ce week-end qui évolue dans les collines, vallées et clues de l'arrière-pays Grassois et de la haute vallée du Verdon.

Au départ de Puget-Thénier, nous gravissons d'abord le petit col de St Raphaël (en apéritif...) long de 8km à 5,2% de moyenne avec ses lacets et ses belles vues sur la vallée.

Dans la descente, nous sommes stoppés quelques minutes pour laisser passer un troupeau de 2300 moutons partis en transhumance, une vraie, à pied!

Par des routes tranquilles et en parfait état (ça nous change des BdR!) nous traversons d'abord la clue du Riolan puis celle d'Aiglun particulièrement spectaculaire, toutes deux hauts lieux du canyoning, en passant par le village de Sigale chanté par Mistral et où l'art de vivre semble être une culture locale bien protégée...

La clue d'Aiglun vue de la route du col du Pinpignier

Nous gravissons le col du Pinpinier (1130m, 12km à 5.2%). Après un intermède de faux plats bien roulant à travers bois & prairies, nous passons ensuite Le col de St Barnabé court mais plus raide (3km à7,1%) avec des passages à 10% rendus encore plus difficiles par la lourde chaleur de midi.

Nous descendons sur le village de Demandolx qui surplombe les lacs de Chaudanne et de Castillon. En face nous apercevons le Mandarom qui a beaucoup fait parlé de lui. De grands lacets nous amènent au bord du lac de Castillon que nous longeons  jusqu'à St André les Alpes (Route empruntée dans l'autre sens l'an dernier durant la sortie des cols du Pays Dignois).

Nous remonterons la haute vallée du Verdon pour aller chercher le col de la Colle St Michel (1431m, 8km à 5%, point culminant de la sortie). Une longue descente de 35km nous ramène à notre point de départ.

Voir le parcours sur Openrunner 


Les Webmasters en action


Le parcours du dimanche (80km/1800m) :

Si la distance est courte, le parcours est pour le moins spectaculaire, les appareils photos ont crépités!

Nous remontons la vallée du Var, d'abord dans sa partie large jusqu'à la hauteur du village de Daluis qui a donné son nom aux gorges que nous allons maintenant parcourir. La route s'élève doucement dans un paysage de plus en plus Technicolor.

Nous surplombons les gorges très profondes et après une série de tunnels  nous arrivons au pont de la Mariée à l'histoire dramatique (la mariée s'étant trop penchée sur le parapet est tombée dans le ravin de plus de 100m de profondeur) où l'on peut faire un petit saut à l'élastique de 90m et qui marque aussi la sortie prochaine des gorges.

Les gorges de Daluis et le pont de la Mariée

A Guillaume nous attaquons la montée de Valberg en passant par Péone. Nous suivons d'abord les gorges du Tuébi jusqu'à Péone par une route souvent creusée dans le rocher et aux pourcentages sévères, puis une série de lacets magnifiques dans les sapins nous amène à Valberg. Cette montée, assez régulière mérite l'appellation de col avec ses 15km à 6 % de moyenne et ses superbes vues. 

Nous nous mélangeons avec des concurrents d'une course cycliste qui font la montée contre la montre à partir de Péone (sans qu'il y ait confusion!).  

Il ne reste plus qu'à se laisser aller dans les étonnantes gorges du Cians parcourues trop vite à notre goût car en descente assez rapide.Nos avons emprunté l'ancienne route pour éviter les tunnels et admirer l'étroitesse de la gorge.

Cette ancienne route étant jonchée de pierres, Franck a éclaté de l'arrière. Après une réparation avec un "emplâtre" nous sommes repartis mais Franck a crevé une seconde fois. Un peu à l'arrière et sans chambre ni pneu de rechange, il a effectué une réparation de fortune en faisant un noeud à la chambre!! Malgré cela il n'a pas pu arriver à bon port, Isa est allé le chercher en voiture...


Franck dans la Grande Clue des gorges du Cians

Voir le parcours sur openrunner 


Le diaporama des photos